BMW Serie 3 Touring (G21)

BMW Serie 3 Touring (G21)©Stéphane Schlesinger
Les photos

publié le 3 septembre

Lentement mais sûrement, la BMW Série 3 remonte vers la 1ère place des ventes européennes de son segment, talonnant désormais la Mercedes Classe C.

Présentée au Mondial de Paris en berline, la munichoise se décline désormais en break Touring (G21), qui sera présenté à Francfort puis commercialisé le 26 septembre et devrait l'aider à regagner la première marche du podium.

Présentée au Mondial de Paris en berline, la munichoise se décline désormais en break Touring (G21), qui sera présenté à Francfort puis commercialisé le 26 septembre et devrait l'aider à regagner la première marche du podium.

Mais si on choisit une BMW, c'est aussi et surtout pour le dynamisme de la conduite, et de ce point de vue, il y a de quoi faire. En haut de la gamme trône la M340i xDrive, dotée d'un 6-en-ligne biturbo 3,0 l de 374 ch, qui lui permet de passer de 0 à 100 km/h en 4,5 s. Sportif ! En essence, on trouve aussi la 320i (184 ch) et la 330i (258 ch), ces deux versions partageant un 4-cylindres 2,0 l turbo. Munich préserve le diesel, deux blocs étant ici disponibles : un 2,0 l turbo en 150 ch (318d), 190 ch (320d), et un 6-cylindres 3,0 l de 265 ch (330d xDrive). En 2020, une version hybride rechargeable se joindra à la gamme. La transmission intégrale est de mise, en série ou en supplément, de même que la boîte 8 automatique.

La Serie 3 Touring conserve donc tout ce qui fait le sel de la berline, y compris les aides à la conduite très évoluées, mais demeure archi-classique dans sa définition.

Les prix ? Ils sont raisonnables, surtout que l'équipement apparaît complet, toutes les versions bénéficiant d'un GPS, du Pack Connected +, des radars de stationnement ou encore du Carplay. De 43 450 euros en 320d Lounge à 64 100 euros en 330d xDrive M Sport, les 318d, 320i et M340i étant commercialisées ultérieurement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.