VOLKSWAGEN ID.3

Les photos
VOLKSWAGEN ID.3
16

publié le 13 septembre

Sans doute aiguillonné par le « diesel gate », le Groupe VW a mis les bouchées doubles sur l'électrique. Cela débouche dans un premier temps sur l'ID.3, annoncée depuis plusieurs mois.

Ce n'est pas une voiture conventionnelle électrifiée mais bien un modèle conçu dès le départ pour fonctionner avec des batteries. Pour ce faire, le groupe allemand a développé une plate-forme spécifique, la MEB, qui sera réutilisée sur nombre de ses marques et servira à divers types de véhicules, dont des SUV. Le moteur synchrone y est placé à l'arrière, les batteries sont dans le plancher, et à l'avant on trouve par exemple le système de climatisation.

En attendant, l'ID.3, qui l'inaugure, reste une berline assez conventionnelle par son architecture mais son look offre une dose bienvenue de futurisme. Cela dit, s'il est excellent (0,26), son Cx n'est pas révolutionnaire.

La Volkswagen casse les codes auxquels la marque nous avait habitués, en proposant un habitacle au style très épuré. Un combiné TFT derrière le volant, un écran tactile au milieu, pas de console centrale ni de levier de vitesses : l'ensemble distille une ambiance apaisante tandis que l'habitabilité est impressionnante, surtout pour une longueur totale de 4,22 m. La finition un peu moins, et le coffre se contente de 385 l. L'équipement comprend tous les éléments sécuritaires à la mode, dont le freinage d'urgence, reconnaissances des panneaux routiers, aide au maintien de voie. Notons, chose unique à ce niveau de gamme, que le volant peut se régler électriquement. Un affichage tête haute en réalité augmentée est même disponible. Reste à savoir ce qui sera de série.

Curieusement, le poids est très élevé, à 1 719 kg, quand une Renault Zoe reste vers les 1 500 kg.

Cela n'empêche pas la VW de proposer une autonomie très intéressante, 330, 420 ou 550 km en norme WLTP selon la batterie choisie, 45, 58 ou 77 kWh. Et en une recharge de 30 mn, on peut récupérer jusqu'à 290 km, ou 200 km à allure autoroutière. Surtout, son moteur développe quelque 204 ch (pour 310 Nm), ce qui doit garantir d'excellentes accélérations, la vitesse maxi étant bridée à 160 km/h.

Mais là où l'ID.3 frappe fort, c'est par son tarif hors aides gouvernementales : moins de 30 000 € pour la version de base, batteries comprises. Et celles-ci sont garanties 8 ans ou 160 000 km. Un rapport prix/autonomie/puissance record ! Reste à savoir quel sera l'équipement de série, et notamment le câble de recharge qu'il comprendra. L'ID.3 sera disponible au printemps prochain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.