AUDI AI:Trail Quattro

Les photos

publié le 10 septembre

Aicon, PB18 e-tron (rebaptisée depuis AI:Race), AI:ME et maintenant AI:Trail : Audi aura exploré son futur à travers quatre concept-cars plus ou moins spectaculaires. Le dernier est certainement le plus ludique de tous, d'abord parce qu'il s'aventure sur le (tout-)terrain des véhicules de loisirs, avec un look de buggy du XXIe siècle. Mais aussi parce qu'il marque une rupture avec les habitudes d'Audi, qui privilégie en règle générale les prototypes ultra-réalistes qui annoncent de futurs produits.

En effet, on imagine mal comment ce drôle d'engin de 2,15 m de large juché sur des pneus de 33 pouces de diamètre pourrait bien débarquer en concessions ! Avec ses allures de rover spatial, on l'imagine plus volontiers évoluer à la surface de la Lune que sur notre bonne vieille Terre. Outre son allure de baroudeur, l'AI:Trail se distingue surtout par la bulle vitrée qu'est son habitacle, l'idée étant que les passagers profitent à fond de l'environnement avec une vision panoramique dans toutes les directions. L'absence de groupe motopropulseur thermique (remplacé par quatre moteurs électriques développant un total de 435 ch et... 1 000 Nm de couple !) dégage d'ailleurs totalement l'espace devant les passagers, la planche de bord étant elle-même réduite à sa plus simple expression.

Aventurier oblige, l'AI:Trail devra pouvoir s'éloigner des infrastructures de recharge. Son autonomie de 400 à 500 km (WLTP), ou de 250 km en hors-piste, est censée le lui permettre. Il dispose par ailleurs d'un original système de drones pilotés servant d'éclaireurs, au sens figuré (grâce à des caméras embarquées) comme au sens propre (ils sont équipés de phares à Led). Quant à l'intérieur, il se veut dans l'esprit « glamping », avec une ambiance cosy mais aucunement luxueuse. Les occupants des places arrière sont d'ailleurs installés dans de sommaires assises qui peuvent se transformer en... hamacs ! Qu'il est bon de voir des designers se lâcher...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.