VOLKSWAGEN T-Roc

Volkswagen T-Roc

Les photos
VOLKSWAGEN T-Roc
18

publié le 7 septembre

Voilà déjà 4 ans que les Renault Captur et Peugeot 2008 caracolent sur le marché du mini SUV, défriché par le Nissan Juke. VW, pris de court, a mis du temps pour réagir et dégainer son T-Roc, qui défie le japonais et les deux français (sans oublier le nouveau C3 Aircross) dans leurs versions supérieures. En effet, l'allemand, s'il semble inspiré du Captur par son look jeune et ses livrées bi-tons, se positionne légèrement plus haut sur le marché, un peu comme le Fiat 500X. Plus long d'une dizaine de cm, il peut recevoir des motorisations allant jusqu'à 190 ch, en 2.0 TSI et TDI. Celles-ci s'accoupleront à une boîte DSG 7 et une transmission intégrale, indisponible sur les français. Mais qu'on se rassure, un 1.5 TSI et un 2.0 TDI de 150 ch sont également au programme, en 2 ou 4 roues motrices, boîte manuelle ou à double embrayage, sans oublier le 1.0 TSI 115 ch ni le 1.6 TDI 116 ch, exclusivement en traction et sans DSG. Mais il n'y a pas de déclinaison à-même de concurrencer le 1.2 82 ch du Peugeot par exemple.

Le T-Roc se veut aussi très technologique par son équipement, recevant sur certaines versions un combiné d'instruments TFT paramétrable mais aussi les aides à la conduite du moment (freinage automatique d'urgence, régulateur de vitesse actif, alerte de changement de file, écran tactile avec Mirror Link...). Un amortissement piloté est même disponible, de même qu'un hayon motorisé et un toit ouvrant panoramique pour illuminer les 5 passagers. Présenté à Francfort, il sera commercialisé dans la foulée, à partir de 20 900 euros environ. Reste à savoir à qui il fera le plus de mal : ses concurrents ou... la Golf ?

 
0 commentaire - VOLKSWAGEN T-Roc
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]