JAGUAR F-Pace

JAGUAR F-Pace©Vincent Desmonts , Vincent Desmonts
Les photos
JAGUAR F-Pace
27
Diaporama

publié le 16 septembre

Il ne sert à rien de nier la réalité : le marché des SUV sportifs est une niche fructueuse et en plein développement. Avec un positionnement à mi-chemin entre Porsche et BMW, Jaguar sait donc que le crossover est un passage obligé sur le chemin de la rentabilité. Le constructeur profite donc du salon de Francfort 2015 pour lancer sa première offensive sur ce segment avec le F-Pace.

Techniquement, le SUV repose sur la même plateforme en aluminium que la berline XE ce qui lui permet d'annoncer un poids contenu entre 1665 kg et 1890 kg. L'entrée de gamme sera assurée par un 2 litres Diesel de 180 ch associé à une boîte manuelle à 6 rapports renvoyant aux roues arrière motrices. Une configuration « de base » qui permet à la marque de revendiquer des rejets de CO2 de seulement 129 g/km, soit 4,9 l/100 km. Ensuite, la transmission intégrale et l'excellente boîte automatique à 8 rapports seront imposés, que l'on conserve ce bloc ou que l'on monte en gamme avec le choix du V6 Diesel de 3 litres développant 300 ch et 700 Nm de couple, du V6 essence de 340 ch et 450 Nm de couple et d'une version « S » essence poussée à 380 ch empruntée au coupé F-Type. Ainsi doté, le Jaguar F-Pace revendique alors un 0 à 100 km/h en 5,5 secondes et une vitesse maximale de 250 km/h.

Mais sous sa carrosserie justement proportionnée et plutôt réussie pour un engin de ce segment, le Jaguar F-Pace n'est pas qu'une vague proposition semi sportive. Il s'agit également d'un SUV premium dont l'habitacle est à la hauteur de ses prétentions, malgré quelques défauts typiques de Jaguar (quelques plastiques durs moyennement heureux), et ne manque pas de détails bien vus, à l'image de ce plancher de coffre : il se retourne afin d'obtenir un fond en caoutchouc pour y laisser des affaires sales en revenant d'un week-end à la campagne ou d'une balade en forêt. Une activité pour laquelle il ne sera cependant pas forcement nécessaire de sortir de sa voiture, puisque le F-Pace inaugure chez Jaguar un système de contrôle de motricité et du châssis développé à partir du « Terrain Response » de Land Rover.

Reste désormais à savoir comment se comporte le Jaguar F-Pace sur route, son terrain de jeu principal, et à le comparer au Porsche Cayenne afin de savoir s'il mérite de débourser les 42 740 à 81 070 € qu'il réclame.

 
0 commentaire - JAGUAR F-Pace
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]