JAGUAR E-Pace

Jaguar E-Pace

Les photos
JAGUAR E-Pace
24
Diaporama

publié le 5 septembre

En toute logique économique, Jaguar et Land Rover partagent de plus en plus d'éléments techniques. Ainsi, après un F-Pace engendrant le Velar chez Land, Jaguar lance l'E-Pace, SUV compact dérivant de l'Evoque. Comme ce dernier, il s'établit sur une base - profondément modifiée - de Ford Focus II. Par conséquent, les versions d'entrée de gamme sont des tractions. Heureusement, une transmission intégrale est au programme, induisant le montage du train arrière des XE et XF, plus évolué que celui de l'Evoque. Il accueille un différentiel GKN à deux embrayages latéraux répartissant le couple de façon active sur les roues afin de procurer à l'E-Pace un comportement routier annoncé très dynamique. 4 modes de conduite permettront de le paramétrer comme on le souhaite, jusqu'à l'amortissement actif.

Sous le capot, le SUV anglais se dote exclusivement de 4-cylindres Ingenium, des 2,0 l suralimentés développant 150, 180 et 240 ch en diesel, et 250 ou 300 ch en essence. Par la suite, une motorisation hybride fera son apparition. Si les deux versions les moins puissantes peuvent recevoir une boîte manuelle à 6 rapports, toutes ont droit à une unité automatique ZF à 9 rapports, en série ou en option.

Lourd vu ses dimensions (de 1 775 à 1 926 kg pour 4,39 m de long), l'E-Pace se contente d'une bonne moyenne pour les émissions de CO2 (124 à 181 g/km) et les performances. Mais son look, son dynamisme, son équipement technologique (borne wifi connectant jusqu'à 8 appareils) et son prix d'appel bien placé (35 700 euros) devraient compenser. L'E-Pace est livrable à partir de janvier 2018.

 
1 commentaire - JAGUAR E-Pace
  • avatar
    choucas -

    Un bien beau SUV... dommage qu'il faille mettre plus de 45.000 € sur le tapis pour avoir la version essence - chose que je ne peux pas... malheureusement!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]