BMW M5

BMW M5©Thomas Bastard , Thomas Bastard
Les photos
BMW M5
32
Diaporama

publié le 13 septembre

Depuis 1984, la BMW M5 est la grande berline sportive incontournable. Surtout, c'était la dernière à rester farouchement attachée à son architecture de propulsion, la dernière Mercedes-AMG E 63 s'étant convertie à la transmission intégrale. Une attitude puriste qui devenait de plus en plus difficile à défendre. En effet, avec les nouveaux moteurs suralimentés bardés de couple, passer toute la puissance au sol par l'intermédiaire de seulement deux roues motrices revenait à faire fonctionner l'antipatinage en continu six mois par an ! La nouvelle BMW M5 G30 s'est donc résolue à mettre aussi à contribution son train avant.

Au programme de ce système xDrive à la sauce M, un différentiel central à embrayage multidisques pour un maximum de souplesse dans la répartition du couple entre les deux essieux, complété à l'arrière par le traditionnel différentiel M Actif, qui peut ici renvoyer jusqu'à 100 % de la puissance sur une seule roue. L'ensemble se pilote grâce à trois modes xDrive M : 4WD (intégrale), 4WD Sport (favorise le train arrière) et 2WD (le train avant est désaccouplé). Précision utile : ce dernier n'est accessible qu'à condition de débrancher complètement l'ESP, et se destine donc plutôt à un usage sur circuit. Voilà qui devrait rassurer les puristes !

Sous le capot, la nouvelle M5 reprend le V8 4.4 biturbo, mais dans une version revue et corrigée. De nouveaux turbos et intercoolers ainsi qu'une pression d'injection augmentée permettent de gagner 40 ch (600 ch au lieu de 560 précédemment), tandis que le couple bondit de 680 à 750 Nm. La boîte automatique est un modèle hydraulique et compte 8 rapports.

Côté performances, l'apport de la transmission intégrale est frappant sur l'exercice du 0 à 100 km/h : la nouvelle M5 y gagne une seconde pleine, l'effectuant en 3,4 s au lieu de 4,4 s pour la génération précédente ! Le 0 à 200 km/h est bouclé en 11,1 s, tandis qu'une bride viendra stopper votre élan à 250 km/h. Mais celle-ci peut être supprimée afin d'atteindre les... 305 km/h !

Pour contenir cette fougue, la M5 bénéficie d'un châssis adapté, avec un amortissement piloté. Des freins en carbone-céramique sont en option. Et pour compenser le poids de la transmission intégrale, le capot est en aluminium et le toit en carbone. Lancement au printemps prochain, à un tarif qui devrait avoisiner les 120 000 euros.

 
0 commentaire - BMW M5
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]