AUDI A8

AUDI A8©Thomas Bastard, Thomas Bastard
Les photos
AUDI A8
20
Diaporama

publié le 13 septembre

Par où commencer ? Par le luxe intérieur ? Les innovations technologiques ? La fonction de conduite autonome ? Avec la nouvelle Audi A8, on est vite perdu ! Alors débutons par le style, qui reste d'une remarquable sobriété. Avec son élégance discrète, cette limousine parviendrait presque à dissimuler son gabarit (5,17 m pour la version « courte » et 5,30 m pour la « longue »!).

Dans l'habitacle aussi, la présentation est épurée. Ce sont les surfaces tactiles qui dominent, et qui se distinguent par leur retour haptique (de petites vibrations au toucher) pour une meilleure précision. Mais vous pourrez aussi commander la voiture à la voix, en utilisant un langage naturel. Pour le reste, le luxe est total. L'occupant de la place arrière droite pourra même (en option) bénéficier d'un massage des pieds ! Et si l'A8 n'a jamais été la plus confortable de sa catégorie, cette nouvelle génération entend bien reprendre la main, avec une suspension pneumatique sur toutes les versions, une insonorisation optimisée et une filtration poussée des vibrations.

Sur le plan technologique, c'est carrément l'orgie ! Déjà, la coque mêle acier, aluminium, magnésium et composites pour optimiser le rapport poids/rigidité. Ensuite, toutes les versions disposent d'une chaîne de traction électrifiée, avec un système d'hybridation légère rendu possible par un faisceau électrique complémentaire en 48 volts. Si bien que l'A8 est capable de couper son moteur jusqu'à 160 km/h et pendant une durée maximale de 40 s pour économiser quelques décilitres d'essence ! Dans le même ordre d'idées, le start/stop peut se déclencher dès que l'auto ralentit sous les 22 km/h. Mais une « vraie » version hybride rechargeable est prévue pour 2018. En attendant, deux versions V6 turbo seront disponibles au lancement. Mais finis les monogrammes « 3.0 TDI » ou « 3.0 TFSI » : l'A8 inaugurera un nouveau système d'appellations passablement absconses, du type « 55 TFSI », où le matricule indiquera un niveau de puissance. Oui, nous aurons tous du mal à nous y faire...

Bien évidemment, l'A8 bénéficiera de la transmission intégrale Quattro, et proposera un différentiel arrière sport et quatre roues directrices en option pour plus d'agilité. La grande Audi pourra également bénéficier d'une suspension à antiroulis actif électromécanique, un système alimenté par le faisceau en 48 volts.

Et si vous n'avez pas envie de conduire, sachez que l'A8 sera la première voiture de série à proposer une autonomie de niveau 3, c'est à dire qu'elle sera capable de conduire toute seule sans surveillance du conducteur dans certaines situations. En l'occurrence, dans des embouteillages à moins de 60 km/h. Il vous sera alors même possible de regarder des vidéos ou de surfer sur internet ! Un autre monde. Déjà le futur !

 
4 commentaires - AUDI A8
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]