RENAULT Symbioz

Renault Symbioz

Les photos
RENAULT Symbioz
30

publié le 12 septembre

Leader européen de la voiture électrique, Renault se devait de dévoiler à Francfort un concept-car dans cet esprit. C'est chose faite avec ce Symbioz, prototype au look audacieux et à la démarche originale : en se projetant en 2030, Renault entend proposer un véhicule qui fonctionne en harmonie avec la maison. Cette « symbiose » est d'ailleurs mise en scène sur le stand.

Le concept-car Symbioz est donc une voiture électrique, autonome (c'est décidément la tendance à Francfort) et bien évidemment connectée. Il est ainsi capable d'interagir avec les habitations, les villes, d'autres véhicules et ou encore les infrastructures. Un exemple : l'intégration à la maison. Lors des pics de consommation électrique, le Symbioz peut mettre sa batterie à disposition de l'installation du domicile afin d'alimenter certains équipements, comme l'éclairage ou les écrans. Une manière d'éviter un « blackout » du réseau électrique national, hantise des détracteurs de la voiture électrique.

D'ailleurs, plus qu'une voiture, le Symbioz c'est carrément une pièce en plus dans la maison ! En installant ses moteurs électriques sur le train arrière (c'est donc un propulsion !) et ses batteries dans le plancher, il dégage une habitabilité maximale. L'accès à bord se fait grâce à des portières en opposition, associées à un toit articulé qui se soulève simultanément. En outre, les sièges pivotants facilitent l'installation.

Le Renault Symbioz offrant une conduite autonome de niveau 5 – c'est à dire totale, le conducteur pouvant même piquer un roupillon ! – le tableau de bord et le volant sont rétractables. Les sièges peuvent se faire face, histoire de transformer cette auto en boudoir roulant.

Tout ceci reste bien évidemment un peu théorique. Reste que Renault prépare un « démonstrateur » électrique, autonome et connecté qui s'inspirera de l'esprit du Symbioz. Ce prototype roulant sera dévoilé en fin d'année.

 
40 commentaires - RENAULT Symbioz
  • avatar
    cvh -

    C'est très gentil, tout ça ... Utilisez tous les "gadgets" électroniques, et votre autonomie descendra à 50 km !
    Une voiture est faite pour faire des kilomêtres ! Mais là ...
    Vivement une Tesla "à la Française" : 460 km d'autonomie et vitesse maximale de plus de 180 possible (sur circuit) !
    Remplacement des batteries par des neuves, rechargées à l'aide d'éoliennes, "à la pompe" (stations service dédiées Tesla) au lieu de rester immobilisé pendant plusieurs heures sur une des (rares bornes de recharges disponibles) ! Ce remplacement du pack de batteries prends moins d'une demi-heure, et on peut repartir ... pour plus de 450 km !
    Seulement, il y a son prix ...

  • avatar
    vanille71 -

    la location des batteries toujours à des prix prohibitifs

  • avatar
    Bernardino1 -

    Beaucoup d'argent dépensé pour ce genre d'auto. Les constructeurs feraient mieux de diminuer le prix de leurs auto pour que le plus grand nombre puissent profiter de véhicules récents, moins polluant, plus économiques. L'électrique oui mais pour l'instant l'autonomie est insuffisante (limite dangereuses ces auto pour économiser de l'énergie certains n'hésitent pas à ne pas s'éclairer à la tombée de la nuit) Pourquoi ne nous parle t'on pas du recyclage de ces batteries ? Ni avec quoi nous allons faire fonctionner ces voitures, comme allons nous produire plus d'électricité ! Avec les moulins qui polluent nos paysages et qui ne produisent que de quoi éclairer des bougies !

  • avatar
    ouilleouille -

    connerie !

  • avatar
    ouilleouille -

    connerie , au moment ou la précarité s'installe , les salaires sont bas et tout augmente , bientôt les français n' achêteront plus de voiture ? quand à la soit disant écologie , on oublie vite les déchêts radioactifs ?

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]